L’importance d’installer un escalier dans sa maison

escalier en colimaçon

Installer un escalier chez soi : comment choisir ?

L’escalier est l’un des équipements les plus utilisés dans une maison. Souvent, il permet de rendre son intérieur unique. Un produit de qualité doit être parfaitement dimensionné et pérenne. Voici les principales raisons d’en installer chez soi et les critères essentiels pour faire le bon choix.

Retrouvez également notre guide de la rénovation d’escalier en bois publié récemment.

Astuces pour avoir un escalier personnalisé chez soi

Lors des travaux de rénovation, de plus en plus de propriétaires choisissent d’installer un escalier chez eux. Il s’agit d’un investissement important. Ainsi, avant tout achat, un temps de réflexion s’impose. L’un des modèles tendances actuellement est celui en colimaçon. À la fois pratique et design, c’est un excellent choix. Il peut être élaboré dans divers matériaux, dont le bois, l’acier, le verre ou la pierre naturelle. L’important, c’est de former un ensemble harmonieux. Également, un escalier en colimaçon est peu encombrant. C’est pour cette raison qu’il convient aux espaces restreints. Pour ce qui est du prix, il est fixé en fonction des matériaux utilisés et de la longueur souhaitée.

Élément de décoration essentiel, l’escalier s’intègre à l’allure générale de la maison. Il en existe pour tous les styles, tous les goûts et dans différents matériaux. Ainsi, pour un rendu plus esthétique, on mise sur le modèle quart tournant. En forme de L, on gagne de la place en largeur ou en longueur. Pour avoir encore plus d’espace, le modèle demi-tournant s’avère un choix judicieux. On ajoute des paliers pour obtenir un escalier personnalisé. L’objectif est de conserver la largeur sur l’ensemble des marches. Quoi qu’il en soit, la conception d’escaliers hauts de gamme et sur-mesure requiert du savoir-faire et des compétences spécifiques. Mieux vaut recourir à un fabricant d’escaliers pour concevoir son modèle.

Conseils pratiques pour trouver le bon escalier

Considéré comme le cœur de la maison, l’escalier facilite l’accès d’un étage à un autre. Qu’il soit droit ou en colimaçon, avec ou sans contre marche, en bois ou en acier, il s’installe avec minutie. Le plus difficile, lors du choix d’un escalier, c’est de concilier l’esthétisme avec la place disponible. Effectivement, certains modèles, malgré leur belle allure, se révèlent plus ou moins encombrants ou confortables que d’autres. C’est pourquoi, avant de concevoir l’escalier de ses rêves, il est important de bien connaître les différentes formes d’escaliers : droit, spiral ou hélicoïdal et tournant. Le modèle droit est le plus simple. Composé d’un seul bloc, il relie deux étages directement en suivant une ligne droite. Cependant, il est assez encombrant.

La seconde catégorie est l’escalier tournant, reconnaissable grâce à son angle. Il se décline dans divers styles : le quart tournant bas ou haut, le quart tournant de milieu, le 2/4 tournant, le tournant de milieu, etc. Toutefois, chaque modèle tournant possède sa propre ouverture d’angle. Par exemple, les ¼ tournants possèdent une ouverture d’angle à 90°. Enfin, la troisième catégorie concerne l’escalier spiral. Il est surtout apprécié pour ses lignes élégantes et légères. De plus, il ne prend pas beaucoup de place. D’ailleurs, afin de perdre un minimum de place, la solution est de limiter au maximum l’empiètement au sol de son escalier.