La laine de verre soufflée, quelques éléments importants

laine de verre soufflée sous comble

Adaptée à l’isolation thermique et phonique (à l’image de la mousse acoustique) des combles perdus, des bâtiments résidentiels (maison ou appartement) ou non résidentiels (bâtiments publiques, industriels), cette laine de verre soufflée en flocons est appliquée par soufflage mécanique.

Laine de verre soufflée : prix au metre carré

On considère le coût des travaux d’isolation de combles perdus avec soufflage de laine de verre est en moyenne à 36 € /m² TTC.

Le coût du matériel est en moyenne de 25 € /m² TTC. Le coût moyen de main d’œuvre, de 11 € /m² TTC.

La nature de l’isolant aura également une incidence sur le prix.

Les dangers de la laine de verre soufflée

La fibre de verre irrite les yeux, la peau et le système respiratoire. Les symptômes potentiels comprennent l’irritation des yeux, de la peau, du nez et de la gorge. Des difficultés à respirer peuvent également apparaitre. Les études scientifiques démontrent que la fibre de verre peut être fabriquée, installée et utilisée en toute sécurité. Toutefois, les bonnes pratiques recommandées et les règles de l’art doivent être suivies à la lettre. D’une manière générale, l’isolation en laine de verre soufflée ne devrait jamais être laissée exposée dans une zone occupée.

Résistance thermique de la laine de verre

La résistance thermique R (en m2.K/W) résulte du rapport de l’épaisseur (e) et de la conductivité thermique (λ ) du matériau : R = e (en mètre) / λ .

Pour bénéficier de la plupart des aides, l’isolant doit fournir une résistance thermique supérieure ou égale à 7 m².K/W. Ceci représente une trentaine de centimètres d’épaisseur pour la laine de verre soufflée.

Quelle épaisseur de laine

Comme vu plus haut, la plupart des aides d’état sont accordées pour un coefficient de résistance thermique à 7. Ceci correspond, dans la plupart des cas, à une épaisseur moyenne de 30 centimètres.

Laine soufflée ou au rouleau

Choisir parmi les types d’isolation disponibles n’est jamais une tâche facile. Surtout si l’on tient compte du fait qu’aucun d’entre nous ne connaît généralement les caractéristiques et les avantages d’un type d’isolation par rapport à un autre. C’est pourquoi nous dépensons généralement beaucoup d’argent pour consulter des professionnels au lieu d’essayer d’apprendre une chose ou deux par nous-mêmes, ce qui peut être particulièrement important sachant que certains matériaux d’isolation ne nécessitent pas l’aide d’un professionnel mais peuvent être bricolés.

Le choix entre l’isolation en rouleau et l’isolation par soufflage dépend uniquement de la surface à isoler et de votre budget. Certaines zones ne peuvent pas être isolées avec des rouleaux d’isolation. En effet ‘il n’est pas toujours possible de positionner les rouleaux sans endommager le matériau. Vous devrez alors privilégier l’option du soufflage. D’autre part, si votre budget est limité, et que faire appel à un professionnel vous est trop onéreux, il est préférable d’utiliser de bons vieux rouleaux isolants qui peuvent être installés en un rien de temps.

Comparatif avec la ouate de cellulose

Il est courant de dire que du fait de son temps de changement plus long que la laine de verre, (de l’ordre de 2,5 plus long), la ouate de cellulose est plus efficace et pertinente dans les climats chauds.

De plus, la ouate étant sans convection thermique interne, l’air n’y circulant pas, elle conserve un excellent niveau de performance pour les différences de température intérieur/extérieur .

Concernant l’isolation et les performances acoustiques, avantage à la ouate de cellulose. En effet, sa densité étant 2 à 3 fois plus élevée que la laine de verre.